Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 13:49

   Une fois de plus plus,

Je vais faire la preuve que l'on peut innover en dans le domaine des Mathématique...

Quitte à l'aller ( c'est même souhaitable ) à l'encontre de dogmes; Même la vitesse de la lumière semble ne pas pouvoir échapper à une telle logique.

 

    Deux articles concernant les nombres nombres congruents ont déjà été affichés:

                        Rencontrons les nombres congruents

 

                         Observons une création autour des Nombres Congruents

 

Les chiffres 1, 2 et 3 ne sont pas censés être des nombres congruents...

 

  J'ai pourtant mis au point un calcul qui me permet de clairement les approcher, eux et bien d'autres valeurs que je n'exposerais pas ici et qui concerne non pas des entiers mais l'inverse de puissances de 2 et également de tout nombre réel inférieur à l'unité...avec des résultats encore plus précis livrant des côtés rationnels aux triangles rectangles dont ces valeurs seraient les aires.

 

Sachant le nombre (N) entier  congruent, Aire d'un triangle rectangle

de côtés rationnels A et B (petit et grand côté):

 

    N = ( A . B ) / 2   ...avec  A et B des valeurs rationnelles

 

                                    A = ( 2 . x . y ) / k

                              et   B = ( x^2  -  y^2 ) / k 

 

      Essayez pour...N = 1 

                                                        x=138,   y=16,  k=6441

 

                         pour...N = 2

                                                         x=58,  y=18,  k=1260

 

                         pour...N = 3

                                                         x=43,  y=20,  k=644

 

Certes, ces cas ne répondent pas à une certaine exigence mathématique, lorsque l'on est censé raisonner selon

un mode DIOPHANTIEN où règnent les valeurs entières...MAIS :

 

- Dans un premier temps

 

     je peux obtenir autant de "9" derrière la virgule que je le souhaite  pour le cas N=1

et cela avec d'autres triplets (x,y,k)...

 

- Dans un second temps de calcul

 

         Post_Remarque : (1/01/2012)

 

     En fait mon algorithme peut approcher un nombre entier quelconque supposé congruent et cela en

l'utilisant sous sa forme DECIMALE "REELLE" égale au réel:

 

              N.10^(-w)

 

ce qui permet de fixer, à volonté , par exemple le nombre de zéro après

     la virgule( une valeur qui peut être grande afin de créer "un entier" insensible aux décimales éloignées et différentes   de  zéro que pourrait afficher son développement)...IDEM avec (n-1) suivi d'un grand nombre de 9.

 

     On pourrait me faire remarquer qu'il suffirait de fixer (x) et (y) avec x>y et calculer (k) pour

 un (N) réel arbitrairement choisi et défini selon son désir d'approcher une valeur entière tel que: 1,00000...(autant de zéro que l'on souhaite)...avant de diverger avec d'autres décimales; On obtiendrait une valeur de (k) réelle devant être arrondie afin de coller au concept diophantien. MAIS en utilisant la formule définissant les nombres congruents avec cette valeur, les décimales de (k) ne jouant plus, on n'obtiendrait pas le (N) de départ; le nombre de zéros après la virgule étant considérablement réduit, ne permettant plus de voir ce réel comme un entier...

 

    Alors que mon Algorithme fixe de manière stable l'aspect choisi au départ...

Par exemple...

   Même pour un entier (n) censé ne pas être congruent, on peut établir un triplet (x,y,k) d'entiers lui donnant naissance selon la formule des nombres congruents (nombre entier) correspondant à l'aire d'un triangle rectangle.

On aurait:

                    n,0000000000000000000( autant de zéros que l'on souhaite...!!! avant divergence en décimales différentes de zéro), ou

 

                            (n-1),999999999999999999( avec autant de neuf désirés avant divergence vers autres décimales...).

 

La définition de la structure décimale désirée se faisant en fonction de la taille de l'exposant (w) devant être strictement supérieure au nombre de chiffres de (N).


CETTE VALEUR, extrême approche de (N), Ne Peut-elle pas être considérée comme un nombre congruent, aire pratiquement purement entière et définie par un triplet d'entier vérifiant la formule des congruents?????????

 

   Si les anciens avaient établi une telle formule leurs donnant des triplets (x,y,k) pour tout (N) testé, le problème des nombres congruents ne se serait probablement pas transmis à travers l'histoire en tant que tel.

 

Pour tout (N) on vous donnerait (x,y,k...aussi grand soient-ils)  tel que  (N) = 2.x.y.( x^2 - y^2 ) / ( 2. k^2 ) à une structure décimale près, QUE CONCLURIEZ VOUS?

 

- Peut-être que Francillette thierry jules n'est pas pris au sérieux... 

 

UNcongruent

 

CALCULEZ    N = 1 + 17.10^(-100)     unité d'aire du Triangle rectangle ayant pour côtés rationnels:

 

       A = (2xy)/K,   B = ( x^2 - y^2)/K,   C = (x^2 + y^2)/K      sachant   N = AB / 2            


......à partir de   x = esx.10^(15),    y = esy.10^(15),   K = esk.10^(15)

 

On pourrait augmenter la précision d'autant qu'on le souhaite tel que  (N) serait = 1 + w.10^( - autant que l'on veut)

 

Si un tel article reste sans commentaires et conséquences...alors que ce blog est régulièrement visité,

On peut s'interroger quant à la motivation de ces visiteurs réguliers qui à l'évidence ne lancent pas de débats sur les différents positionnements que j'ai pu prendre sur les différentes questions mathématiques que j'ai traitées sur ce blog...Notamment en ce qui concerne la calculabilité:

 

                                      "Attaquons" TURING

 

                                      "Attaquons TURING" 2

 

                                      "Attaquons la DIAGONALISATION"

 

                                      " Attaquons " les Théorèmes de Gödel

 

 

 

L'existence de l'anticythère ne leurs aurait-il donné aucune leçon...

 

 

 

                                                                      FRANCILLETTE  Thierry  Jules 

Partager cet article

Repost 0
Published by matreadel - dans mathématiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de matreadel.over-blog.com
  • : impressions et raisonnements mathématiques
  • Contact

Recherche

Liens